Sylvie FAJFROWSKA
VOIR / ECOUTER http://www.fajfrowska.com http://www.lacritique.org http://www.youtube.com/watch?v=2507TF79Uso http://www.esbam.fr/actuel/portrait/fajfrowska.htm
galerie
POINT DE VUE... Les «Intérieurs» de Sylvie Fajfrowska par Michel Nuridsany Dans la chapelle transformée en centre d'art, tout est intérieur : voici le salon, voici la chambre et la salle à manger. Trois toiles de grand format (3m x 3m) signées Sylvie Fajfrowska. Ce sont, en apparence, des images type tout à fait séduisantes, des images de désir, de celles qu'on trouve dans les catalogues, l'une à gauche, en entrant, l'autre devant, l'autre enfin qu'on laisse derrière. Mais ces images, Sylvie Fajfrowska en a changé la nature. Par la peinture. «Le tableau, dit-elle, est le lieu de la reconstitution, un espace virtuel, un point d'interrogation.» C'est la simplicité d'épure de ces figures qu'on remarque d'abord puis les couleurs qui se distinguent souvent peu les unes des autres. Voyez comment cela intrigue les plans, fait flotter les objets et la peinture tout entière dans une sorte d'ambiguïté, de doute, dirait-on. Et trouble le sens de ce qu'on voit. Sylvie Fajfrowska passe ainsi, sans problème, de ce qu'on nommerait ici abstraction et là figuration, et qu'elle ne nomme pas, considérant tout cela à la même aune et le traitant, en peinture un peu de la même façon, précise et distante. S'activant surtout à ce que le sujet (lit; oreillers, divan, chaises tables, fauteuils, murs, sols) ne tire pas ses tableaux vers l'anecdote. D'où ces plans qui valsent, qu'on reconnaît mal, sur lesquels on ne peut pas se fonder. D'où cet aspect étrange d'à-plat sur lequel se pose le modelé. D'où ces glissements permanents de mots, d'idées, d'images. D'où ce souci constant de situer le sujet dans l'indéterminé et de laisser à la peinture sa liberté d'action. Magnifique. C'est la première fois que cette jeune artiste peint d'aussi grands formats, qu'elle s'affirme ainsi dans un rapport au corps humain. Qu'elle l'invite à entrer dans l'espace. Tout en se tenant à bonne distance du réalisme, avec vigilance, imposant ses mystères dans l'économie largement ouverte du tableau. En complément, Sylvie Fajfrowska montre un choix, tout à fait remarquable aussi, de toiles de petit format où les à-plats et le modelé déterminent les tensions qui retiennent tout autant mais qu'on connaît un peu mieux, peut-être. Sylvie Fajfrowska sans être une inconnue - loin de là ! - n'est pas, sur la scène artistique internationale, une des ces « stars » tonitruantes dont on parle un moment puis qu'on abandonne quand on s'en est fatigué, pour passer à une autre « star » tout aussi éphémère, tout aussi surévaluée. Hors de l'« Urgent Painting » du Musée d'Art moderne de la Ville de Paris et des « Chers Peintres » du Centre Pompidou, Sylvie Fajfrowska trace sa route singulière avec exigence, détermination, intelligence, loin du bruit et de la fureur de la mode : ce sera pour plus longtemps. L'exposition que voilà en apporte la preuve. In : Le Figaro 2002
documentation
repères biographiques
Isabelle Bagnouls Sophie Phéline
Tél.+33 (0)4 68 59 41 18
19. avenue des Palmiers 66000 Perpignan lisba66@gmail.com
design © C. Perioni
accueil contact liens archives archives 2 JC Drawing Room 011 Emma & Sylvie Les Locataires Art on paper Drawing room 2012 Daniel Dezeuze Carte blanche Nicolas Cussac Bachelot caron- Jacques Monory Lune rousse Porte ouverte Léonardo Marcos Elles Janson YOON - HEE ACCENT TONIQUE FLOREAL ...mais ce jour ne viendra peut-être pas.Galerie d'art contemporain - au centre ville de Perpignan , a ouvert ses portes en mai 2011, dans le cadre original d’une maison dont trois étages sont consacrés aux expositions.
actualité artistes P. des Gachons E. Etienne S. Fajfrowska D. Gigoux-Martin F. Jou A. Lapierre J. Susplugas B. Thaden Et aussi... Dorothée Clauss Daniel Dezeuze Aurélie Piau Jean-Baptiste des Gachons Bachelot caron Jacques Monory Léonardo Marcos Janson YOON - HEE Nicolas Daubanes Alain Lapierre Julien Cassignol Pablo Garcia